Timer des évènements en jeu
Les Asuras

La maison Thorn

Guilde RP sur Guild Wars 2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Asuras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Narrateur


avatar


Feuille de personnage
Race:
Profession:

MessageSujet: Les Asuras   Ven 29 Juin - 13:17


Les grandes lignes
De leur propre aveu, les minuscules Asuras sont les individus les plus intelligents de toute la Tyrie. Jadis, ils étaient les maîtres incontestés d'une puissante civilisation souterraine, mais ils furent chassés à la surface par le Grand Destructeur, héraut du dragon ancestral Primordus.

Depuis leur arrivée, toutefois, cette race à longues oreilles a prospéré : depuis leurs premiers pas laborieux dans les ruines de la Côte ternie, ils sont parvenus à rebâtir leur civilisation et à dompter ce nouveau monde sauvage grâce à leur maîtrise des forces mystiques. A présent, leur technomagie a investi le continent tout entier et les autres races vouent aux Asuras le respect qu'ils s'estiment dû. Pourtant, cette réussite apparente ne fait que masquer d'innombrables conflits internes causés par l'orgueil et la cupidité de chacun.

Histoire
Les Asuras étaient à l'origine une race souterraine, adaptée à un environnement troglodyte bien loin de la surface. L'évolution leur avait conféré des sens particulièrement développés : rien n'échappait à leurs longues oreilles ni à leurs grands yeux lumineux... sans parler de leurs dents aiguisées d'omnivores. C'étaient des individus unanimement géniaux, voués à analyser, résoudre et utiliser la magie dans toute sa complexité. Grâce à ce pouvoir, ils s'étendirent très vite à travers les Profondeurs de la Tyrie, qu'ils émaillèrent de portails asuras pour relier deux endroits distants et d'immenses citadelles souterraines sur les conflux de pouvoir mystique.

A leur surprise horrifiée, l'un de ces conflux se révéla être la tanière d'un champion dragon ancestral. Ainsi s'éveilla le Grand Destructeur, créature légendaire parmi les Nains. A l'aide de ces mêmes portails que les Asuras avaient érigés dans son antre, il envoya ses serviteurs aux quatre coins des cavernes, détruisit l'essentiel de la civilisation asura et força les survivants à gagner le monde de la surface, dangereux et inconnu.

Heureusement, les Asuras ne manquaient pas de ressources. Armés des bribes de savoir qu'ils avaient préservées et surtout d'un contingent intarissable d'inventeurs géniaux, ils eurent tôt fait de dominer la région de la Côte ternie. Leurs golems repoussaient les jungles ; leurs sorts de lévitation isolaient les villes des dangers alentour ; leurs portails reconfigurés leur permettaient d'arpenter un nouveau monde regorgeant de races dangereuses et étranges. Ingéniosité et organisation, tels étaient les maîtres mots de leur expansion.

La société asura est organisée en coteries, des groupes de recherche plus ou moins cohérents, dirigés par un individu particulièrement brillant. Très motivées et compétitives, ces coteries codifient et font progresser la maîtrise magique des Asuras en tentant de retrouver le savoir perdu, en créant de nouveaux domaines de recherche et en découvrant les réponses de la philosophie universelle qu'ils nomment l'Alchimie éternelle.

L'influence des Asuras, cette race de magiciens-chercheurs et d'inventeurs mystiques, est allée croissant depuis leur arrivée à la surface il y a quelques siècles. Des races qu'ils jugeaient utiles, ils se se sont fait des alliés ; les autres, ils les ont contrôlées et confinées. Les Asuras ont découvert de nouveaux horizons et récupéré d'anciennes connaissances.

Rata Sum
Rata Sum, la colossale cité asura, constitue l'exemple le plus frappant de leur maîtrise magique. Partis des ruines éparses de quelque race disparue, les Asuras ont érigé un testament à leur puissance : un vaste cube flottant, qui surplombe toute la contrée environnante. Rata Sum est striée de passages internes et sa partie supérieure divisée en cubes plus petits. Les lieux les plus élevés sont les laboratoires et les salles de réunion du Conseil des Arcanes, régents des Asuras. Quant aux profondeurs de ce cube gigantesque, elles sont creusées nuit et jour par d'infatigables serviteurs golems.

Les Asuras sont profondément individualistes : chacun veille jalousement sur ses créations. Néanmoins, plusieurs organisations assurent le lien entre les individus. Le plus important est le Conseil des Arcanes qui est, en théorie, un conglomérat de sages Asuras appliquant les lois collectives. En pratique, ce groupe est composé de ceux qui n'ont pas la sagesse nécessaire pour s'affranchir de cette tâche, car la majorité des Asuras préfèrent s'atteler à leurs propres créations plutôt que de tremper dans les querelles intestines et autres rivalités bureaucratiques.

Rata Sum abrite aussi les universités asura : statique, dynamique et synergétique. Chacune est dotée d'un vaste complexe où les étudiants, apprentis et autres compagnons prometteurs ne disposant pas d'un laboratoire privé peuvent travailler, approfondir leurs connaissances et s'attirer les faveurs de mentors déjà établis. Chacune des universités a sa propre approche de l'Alchimie éternelle : la statique conçoit le monde comme un ensemble de lignes de force et de soutien — comme un état fixe, donc — et cherche à apprendre des leçons perdues du passé. La dynamique estime au contraire que le monde est en perpétuelle évolution et que toute expérience dont on sort vivant est une réussite. Enfin, la synergétique étudie surtout les connexions entre les choses, l'espace entre deux éléments. Ce sont les plus mystiques et théoriques des Asuras.

Si Rata Sum constitue le haut lieu de la science asura, les Asuras ont érigé leurs laboratoires et leurs centres partout sur la Côte ternie. Souvent, que ce soit par quelque caprice des recherches ou pour prouver leur supériorité sur leurs confrères, les maîtres asuras et leurs coteries se rendent dans l'arrière-pays, loin des yeux inquisiteurs et des concurrents potentiels. Souvent aussi, ils doivent pour ce faire construire leurs laboratoires dans des zones particulièrement isolées ou dangereuses. Or la destruction d'un laboratoire ou de ses occupants peut signifier la perte irréversible de nouvelles découvertes. Les Asuras ont cette situation en horreur, mais les races avoisinantes s'en accommodent généralement fort bien.

Connaissance rime avec puissance
Les Asuras sont compétitifs par nature. Chacun aborde ses recherches avec la confiance que lui accordent son immense intelligence et son assurance. Tous sont des scientifiques fous qui cherchent à prouver leur caractère exceptionnel.

Cet esprit de compétition (et la supériorité que ressent chacun) englobe aussi les autres races : certaines sont considérées comme des ressources potentielles, notamment les Hyleks et leur savoir-faire alchimique, ou encore les Draguerres et leurs technologies soniques. D'autres, comme les Humains et les Sylvaris, sont des employés potentiels. Certaines, enfin, ne sont que des nuisibles ; en premier lieu les rongeurs skritts, que les Asuras n'avaient que trop côtoyé durant leur ère troglodyte.

On ne s'en étonnera pas, l'Asura est un loup pour l'Asura. Mettant de côté leurs expériences parfois spectaculaires (pour ne pas dire explosives), un groupe d'Asuras s'est ligué pour former sa propre méta-coterie appelée l'Enqueste. Ceux-là mettent en commun leurs ressources pour former une organisation plus importante et partagent leur savoir, entre membres de l'Enqueste exclusivement. Ils s'impliquent plus dans les activités de chacun et sont moins attachés à la moralité que les autres Asuras, au point d'exploiter l'esprit d'êtres intelligents dans leurs recherches effrénées. Par conséquent, ils sont à la fois très efficaces et extrêmement dangereux. Leur objectif n'est rien de moins que la domination de toute la Tyrie, y compris des dragons ancestraux ; à cette fin, ils ne laisseront rien ni personne leur mettre des bâtons dans les roues.

Les dangers de l'orgueil
Depuis leur émergence en Tyrie, l'histoire des Asuras est marquée par leurs réussites, leur triomphe au mépris des probabilités, des dangers perpétuels et de la stupidité ambiante. Des cendres laissées par les assauts du Grand Destructeur, les Asuras se sont forgé un avenir plus radieux. Néanmoins, les raisons de leur réussite contiennent aussi les germes de leur destruction : les Asura sont un peuple fier — d'aucuns diraient orgueilleux — chez qui savoir ne rime pas forcément avec sagesse. Or souvent, l'orgueil ne fait que précipiter la chute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar


Feuille de personnage
Race:
Profession:

MessageSujet: Re: Les Asuras   Ven 29 Juin - 13:19

DESCRIPTION ET TRADITION ASURA


Un physique peu avantageux

Les asuras sont manifestement de petites créatures qui ne sont pas plus hautes que la ceinture d'un Norn. Même pour des normes humaines, les asuras sont vraiment petits et mesurent en moyenne 1m20. Physiquement, ils ont un corps svelte mais ont les pieds et les mains légèrement disproportionnés. Leur tête en forme d'ellipse abrite des yeux très grands, pouvant présenter une grande diversité de couleurs, et des oreilles tombantes sur les côtés. Leur bouche large est remplie de dents pointues expliquées par leur régime d'omnivore.
Depuis leur émergence, le physique des asuras semble avoir évolué. Les pupilles se sont rétrécies pour s'habituer à la luminosité de la surface. Le changement de régime a modifié leur dentition et leurs mains. Enfin, le soleil et la vie à l'air libre a donné de la couleur à leur peau.
Les mâles et les femelles asuras sont assez semblables et on ne les différencie que par la dimension de leurs oreilles et par leur voix. Venant des profondeurs de la Tyrie, les asuras ont un teint plutôt sombre ou grisâtre et vivent environ 10 ans de plus qu'un humain. À leur mort, les asuras sont, pour la plupart, incinérés.

Ce physique sans doute peu à leur avantage, est compensé par une intelligence hors du commun. Ces petits génies sont capables de tout au nom de l'Alchimie éternelle. L'Alchimie éternelle est une sorte d'équation de la vie (bien trop complexe pour être comprise par un humain) représentée par les trois sciences auxquelles croient les asuras : la statique, la dynamique et la synergétique. Chaque asura a la chance de pouvoir étudier une de ces sciences en profondeur durant sa vie mais sans oublier que la manipulation d'une d'entre elles entraînera forcément l'utilisation des deux autres. L'Alchimie éternelle, pour les asuras, n'est pas qu'une science, c'est aussi une croyance qui permet à leur communauté de rester soudée.


Aller toujours plus loin

Les asuras sont des créateurs nés. À sa naissance, le petit asura débute son apprentissage dans le laboratoire de ses parents. Dès son plus jeune âge, la "progéniture" asura développe son sens de la contradiction, grâce à l'exemple familial, et commence dès lors à se disputer sur les expériences de ses parents. Malgré tous ces désaccords, les parents éprouvent une certaine fierté à voir leur "progéniture" grandir et devenir plus intelligente qu'eux. Mais à ce stade, le jeune quitte l'environnement et le laboratoire de sa famille pour entrer à l'université.

Le choix de l'université par le jeune asura est primordial. Il est très important que son caractère rentre en total adéquation avec l'état d'esprit de l'université dans laquelle il partira faire ses études. Les étudiants qui rejoignent l'université de la statique veulent construire des choses durables et ont à cœur de réaliser des projets à grande échelle. Ils sont plutôt conservateurs et prudents par nature, et sont les solides fondations de l'Alchimie éternelle. L'université de la dynamique est plus reconnue pour ses concepteurs de gadgets qui ont tendance à débuter des projets avant d'en connaitre les conséquences. Ces savants sont énergiques et impulsifs, ils représentent les rouages et les ressorts de l'Alchimie éternelle. Enfin, les génies de l'université de la synergétique étudient les rouages de la magie elle-même et sont des adeptes de la philosophie. Ils sont par nature plus introvertis et sont encore plus méprisants que les autres puisqu'ils savent comment fonctionne l'esprit des autres.

En entrant à l'université, la "descendance" devient alors l'apprenti d'un maître asura d'une des trois universités. Cette sorte de tutorat permet au jeune d'acquérir des connaissances, et de développer son esprit de génie. En contrepartie, il est dévoué corps et âme à son maître qui profite donc d'une main d'œuvre à moindre coût. Après quelques années d'études auprès de son maître, lorsque l'asura est devenu à son tour maître des sarcasmes, il obtient son diplôme et peut alors entreprendre ses propres recherches et, s'il est assez intelligent ou assez fou, devenir connu parmi les siens.

En sortant de l'université, tous les asuras n'ont souvent qu'une idée fixe : être le meilleur parmi les meilleurs. Cet esprit de compétition oblige tous ces jeunes à se creuser les méninges pour se rendre utile à la société. La tête pleine d'idées novatrices, le nouveau chercheur asura peut décider de créer une coterie afin de réaliser un projet génial. En devenant chef de la coterie, il s'engage à diriger les recherches et une armée de laborantins sous ses ordres.

La coterie est l'entité de recherche mis en place par le peuple asura. Le chef de la coterie se charge de recruter des personnes de son entourage. Il est important qu'il y ait une certaine cohésion entre les membres de la coterie et c'est pour cela que les recrues sont la plupart du temps de la même université et ont les mêmes aspirations. Quand une coterie est en place, les membres en sont extrêmement soudés et le restent dans les pires situations car même si les asuras sont égocentriques, ils ne sont pas moins héroïques quand il le faut. Lorsque le projet est mené à bien, la coterie est dissoute et chaque membre est libre de continuer son chemin ailleurs. Malgré tout, il n'est pas rare que les coteries se reforment autour d'un nouveau projet.

Les coteries asuras ont permis à leur société de développer une technologie sans pareil dans toute la Tyrie. Cette technologie se reflète dans leur architecture comme dans les structures flottantes impressionnantes aux abords et à l'intérieur de leurs cités. La contribution la plus importante des asuras aux races de la Tyrie est sans nul doute la création des portails qui relient les grandes villes du continent. Malheureusement, c'est aussi cette invention qui déclencha l'arrivée du grand destructeur et provoqua le plus grand cataclysme qu'ai connu la Tyrie : le réveil du dragon Primordus.


Des machines au service des petits êtres

Grâce à leurs connaissances, les asuras ont vite fait de créer des machines qui pouvaient les remplacer, pour des tâches simples comme complexes. Ces machines nommées "golems" par leurs créateurs sont très souvent utilisées pour réaliser des efforts que les asuras eux-mêmes n'ont pas envie de fournir. Les asuras de l'université de la statique ont ainsi inventé les golems bâtisseurs, qui œuvrent dans tout Rata Sum pour construire les nouveaux bâtiments de la cité.
En plus de l'aide aux tâches quotidiennes, les Golems sont aussi utilisés au combat et sont de redoutables alliés. S'ils ne sont pas aussi intelligents que leurs maîtres, les Golems possèdent à la place une puissance extraordinaire. En plus des golems qui sont des machines indépendantes, les asuras fabriquent également des armures de combat. Lorsqu'un de ces petits êtres entrent à l'intérieur d'une de ces armures, il se sent aussi fort qu'un norn.

Mais les asuras ne réalisent pas que des machines imposantes. Ils ont aussi à cœur d'inventer des outils dont le nom est aussi complexe que le rôle, et chaque invention porte la marque d'une des universités. Par exemple, les génies de l'université de la statique sont des bâtisseurs experts et ont créé, entre autre, les relais positionnels et les contreforts de lévitation. Dans un autre genre, les inventeurs de l'université de la dynamique sont férus de gadgets innovants qui permettent de résoudre un problème rapidement, tels que les améliorateurs canoptiques, les enigmaticons ou les armatures magiphysiques. Enfin, les asuras de l'université de la synergétique sont ceux qui s'intéressent à la matière brute de la magie, mais aussi les seuls qui étudient la psychologie asura. Ces savants sont les inventeurs des quantagrammes, des vortex de conjuration et des afficheurs pretimystiques.


Les maîtres des sarcasmes

L'intelligence des asuras n'a pas que de bons côtés. Leur évolution a fait qu'ils n'éprouvent que du mépris pour tout ce qui leur est inférieur (pour ainsi dire : tout). On pourrait prétendre que leur égo surdimensionné compense largement leur petite taille. Cela étant dit, leur culture étant très particulière : les sarcasmes font partie intégrante de leur éducation et de leur vie en communauté. Les asuras ne sont pas seulement sarcastiques envers les autres peuples : ils le sont aussi et surtout entre eux. À titre d'exemple, le chef d'une coterie traite souvent ses recrues comme des novices totalement inconscients et une personne n'ayant pas les capacités suffisante pour endurer les sarcasmes du chef ne mérite en aucun cas de travailler dans une coterie.
Envers les autres races, les asuras aiment montrer leur supériorité. C'est pour cela qu'ils utilisent rarement des mots simples pour expliquer un procédé compliqué. Ils ne le font uniquement s'ils n'ont aucun autre moyen de communication avec la "race inférieure".
La plupart du temps, ce caractère méprisant va de paire avec une grande inventivité. Les meilleurs chercheurs asuras sont, par définition, les plus intelligents et les plus sarcastiques, et prennent un malin plaisir à le souligner en rabaissant autant que possible toute personne qui ose leur adresser la parole.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar


Feuille de personnage
Race:
Profession:

MessageSujet: Re: Les Asuras   Ven 29 Juin - 13:20

L'HISTOIRE DES ASURAS


Avant Guild Wars 1

Les asuras ne s'intéressent pas à l'histoire. Ils ne retiennent que de leurs échecs et se tournent vers l'avenir plutôt que vers le passé. De plus, l'histoire des asuras s'est perdue du fait de leur migration vers la surface. Cependant, avant leur émergence en 1078AE (Après l'Exode), les petits génies vivaient sous la surface et se fichaient éperdument de ce qui se passait au dessus de leurs têtes. D'après leurs archives, il existait 6 grandes villes, de la taille de Rata Sum, qui permettaient aux asuras de dominer largement les souterrains. Pour les diriger, les asuras avaient à leur tête les "plus grands génies du peuple asura" qui siégeaient au Conseil des Arcanes. En réalité, les asuras sont plus intéressés par des postes d'inventeurs que de bureaucrates, donc ce sont souvent les asuras les moins inventifs qui forment le Conseil, ou du moins ceux qui n'ont pas su saisir une opportunité de poste assez rapidement. Le cabinet du Conseil comporte quand même des inventeurs prestigieux et des doyens venant des trois universités. Le Conseil régit les universités et permet de maintenir l'ordre au sein du peuple asura, et c'est aussi devant lui que se déroulent les procès importants. Enfin, comme dans tout système politique et judiciaire, il est de notoriété publique que les membres du conseil soient soudoyés pour permettre de faire pencher le procès en sa faveur.

Aucune des races qui peuplaient les profondeurs de la Tyrie ne semblaient pouvoir s'opposer aux asuras. À titre d'exemple, les skritts, que les asuras considèrent comme de la vermine immonde, firent les frais des pouvoirs asuréens pendant des générations. Les skritts ont l'apparence de rats, mais portent des vêtements et des armes à l'instar des races développées. Un skritt seul n'est pas plus astucieux qu'une simple souris, cependant, lorsqu'ils se regroupent et forment une communauté, ils gagnent en intelligence. Ils ne sont ni inventeurs, ni scientifiques, mais curieux, et si on laisse un outil assez longtemps dans les mains d'un skritt, il peut tout à fait comprendre son fonctionnement, s'en servir et même le reproduire. Il n'est pas difficile de comprendre que les skritts mettaient mal à l'aise les asuras et que ces derniers décidèrent d'éliminer ces créatures parasites. Malheureusement pour les asuras, même s'ils avaient toujours le dessus (un asura est toujours intelligent seul ou en groupe), le cycle de reproduction des skritts est si rapide que même en les exterminant, les asuras ne réussirent pas à en diminuer leur nombre.

Et pour envenimer un peu plus la situation, leur appétit insatiable pour la technologie leur incita à ouvrir des portails pour rejoindre n'importe quel lieu sous terre, et réveillèrent dans leur folie le Grand Destructeur. Malgré leurs grands pouvoirs, l'aide d'un groupe de héros et la victoire contre les destructeurs, le dragon ancestral Primordus finit par se réveiller et dévasta les souterrains de la Tyrie. Les grands bouleversements qui s'en suivirent forcèrent tout le peuple asura à quitter leur monde pour rebâtir leurs grandes cités à la surface.


De Guild Wars 1 à Guild Wars 2

Dès lors qu'ils émergèrent, les asuras décidèrent de reconstruire leurs villes à la surface. Depuis leurs débuts dans les ruines du fond de la Côte Ternie, les asuras ont accompli un travail fabuleux, en construisant des portails à travers toute la Tyrie. Rata Sum est devenue la nouvelle capitale de cette race et sa beauté architecturale est devenue une légende à travers le monde. Le conseil des arcanes, qui gouverne Rata Sum, est maintenant dirigé par le Haut Conseiller Flax.

Malgré leur premier échec contre les destructeurs et Primordus, les asuras ont décidé de se battre contre les dragons, même si cela les force à collaborer avec des bookahs. Le seul point positif, que les asuras avaient remarqué à l'arrivée des dragons, était que les skritts semblaient avoir été définitivement exterminés de la Tyrie. Cependant, après quelques générations, les asuras découvrirent de nouveaux camps skritts à la surface et renouvelèrent alors leur guerre contre eux, obligeant les autres races à les éradiquer dès que possible. Malheureusement, les sylvaris et les humains ne partagent pas le même avis, et sont d'avantage disposé à pactiser avec cette race d'hommes-rats.

Depuis leur arrivée à la surface, une nouvelle organisation dissidente est apparue au sein du peuple asura. Considérée non pas comme une université, mais comme la plus grande coterie asuréenne, l'Enqueste ne suit pas les règles ordonnées par le conseil. Si le but de l'Enqueste est, comme pour le reste du peuple asura, la destruction de Primordus et de ses dragons, leurs moyens pour y parvenir dévient largement de la pensée asura. Ils voient la puissance comme une fin en soi et souhaitent plus que tout voir les asuras dominer tous les peuples de la Tyrie, alors que les asuras des universités pensent que la liberté est un bien universel. Ce sont d'ailleurs eux qui ont opérer des expérimentations dangereuses sur Malomedies, un sylvari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar


Feuille de personnage
Race:
Profession:

MessageSujet: Re: Les Asuras   Ven 29 Juin - 13:22

DIPLOMATIE


À proprement parler, les asuras n'ont pas de relation avec les autres races. Ils décident si oui ou non une conversation peut avoir lieu avec tel ou tel bookah.
Ils ont collaboré avec les humains, les nains et les norns en vue de l'attaque contre les destructeurs, mais ils ne considèrent pas pour autant ces races comme des alliés mais plutôt comme des outils pratiques ou de la main d'œuvre robuste pour mener à bien leurs expérimentations.
Par ailleurs, bien qu'ils soient petits, les asuras sont respectés par les norns, ce qui est un exploit en soi. En effet, ils considèrent que les asuras sont capable de déployer une grande puissance au combat, et ce malgré leur petite taille.

Dans le même registre, les asuras ont été les premiers à rencontrer les sylvaris. Cette rencontre n'a pas été des plus pacifiques puisque les asuras ne voyaient, en cette nouvelle espèce végétale, qu'une plante sur laquelle il était intéressant de faire des expériences. Du fait de leur soif de connaissance, ils utilisèrent les sylvaris comme des cobayes avant de se rendre compte qu'ils n'étaient pas juste une autre plante étrange de la Jungle de Magumma, mais bel et bien des êtres vivants doués d'une conscience. Lorsqu'ils comprirent leur erreur, les asuras regrettèrent leur geste et proposèrent la paix aux sylvaris.

Aussi cruels qu'ils peuvent l'être lorsqu'il s'agit de connaissance, les asuras sont présents sur toute la Tyrie, notamment à cause de leurs portails qui sont installés dans toutes les grandes villes. N'ayant aucune envie d'instruire les autres races, des ingénieurs asuras sont obligés de s'assurer de leur bon fonctionnement dans chaque contrée. En outre, ces portails, qui permettent de voyager sur tout le continent en un éclair, ont amélioré grandement le commerce entre les différentes nations de la Tyrie et ont permis de renforcer les liens qu'il existaient déjà entre les races.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinrael Thorn

Héritier de la famille Thorn

avatar


Feuille de personnage
Race: Humain
Profession: Nécromant

MessageSujet: Re: Les Asuras   Sam 2 Mar - 12:09

(petit guide sympa que j'ai trouvé sur le net, mais en anglais Razz

http://43501.tumblr.com/post/43148019000/a-comprehensive-in-depth-canonical-guide-for)


---------------------------------------------------------------
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
              Nietzsche
Facebook de la guilde
Jaydo est mon maitre dans le domaine du gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les Asuras   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Asuras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PurpleHaze [?!Asuras Evouteur?!]
» Asura's Wrath, un exercice de style
» Asuras et Sylvaris jouables fin juillet!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison Thorn :: RP - En Tyrie :: La Bibliothèque :: Les Races-